"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

nuits sauvages

Le ciel étoilé

Nous autres, Modernes, y voyons un grand espace vide et froid, en expansion depuis le Big Bang, et des milliards de galaxies et d’étoiles, comme autant de Soleil plus ou moins semblables au nôtre. Une vision, somme toute, pas si « désenchantée » que cela.

Mais que pouvaient donc y voir les « préhistos » ?

(Toutes les hypothèses, même les plus farfelues, sont évidemment acceptées)


Les besoins préhistos ou…

Dans la série « Retrouvons le préhisto en nous et réactivons ses gestes ancestraux« , c’est bien beau de peaufiner la consommation de plantes sauvages mais pourquoi ne pas aller jusqu’au bout du processus.

Que faire, donc, une fois qu’elles sont digérées ?

N’y a-t-il pas là aussi, comme le suggère Kathleen Meyer, un « art perdu » à retrouver ? (suite…)


Fête du PP – LIVE

Votre humble serviteur va tenter de couvrir l’événement…

14h57 : En attente de covoiturage sur un parking il y a encore du chemin à faire avant d’accéder à un état préhisto comme l’attestent ces arbres pour l’instant trop bien rangés

(suite…)


Fête du Parti Préhistorique

Allez, on va dire que c’est calé :

La grande fête annuelle du PP aura lieu cette année le samedi 23 et dimanche 24 mai, à la Petite Echelle (ce qui ne nous empêchera évidemment pas d’aller dans la « Cage à Goux Goux » le week-end suivant ni de refaire un ti kekchose le 21 juin).

Vous pourrez loger dans le tipi ou les deux yourtes (« nature »), si vous vous y prenez à temps pour réserver, ou dans les prés ou bois alentours (avec ou sans tente).

Le programme précis (à supposer qu’on en établisse un) sera défini plus tard, en fonction des participants et de leurs suggestions. On essaye déjà d’y faire venir Sammy Decoster ? On prévoit aussi la possibilité d’une séance de ciné-PP-club (Les Dieux sont tombés sur la tête, ou autre chose) , si possible en plein air ?

L’am’Isidore sera absent le samedi (il jouera son spectacle dans le Jura) mais nous rejoindra le dimanche matin. Si certains le souhaitent, il pourra éventuellement venir jouer aussi à la Petite Echelle le vendredi soir.

Quoi d’autre ?

Pour trouver l’emplacement de la petite echelle :

INSERT_MAP


Retour sur une petite semaine sauvage

Mêlant les nuits sauvages et la « croque buissonnière », Amélie et moi sommes donc allés passer une ‘tite semaine préhisto au bord du lac de Vesoles, dans le Parc du Haut-Languedoc, au début du mois d’août.

Ayant perdu ensuite notre appareil photo, nous ne pouvons malheureusement pas vous en faire un compte-rendu en images (dommage car on a affronté de sacrées tempêtes et changé notamment trois fois de campement !). Nous avons cependant noté notre alimentation quotidienne. Au menu, donc, il y a eu :

(suite…)


21 juin : la nuit du PP

Le jour J approche ! On récapitule donc : la nuit du 21 au 22 juin, nouvelle « nuit sauvage », précédée d’une cueillette de plantes comestibles, (voir les articles correspondants en archive) mais cette fois-ci ouverte à tous.

(suite…)


nouvelle nuit sauvage – vendredi 18 avril !

La prochaine nuit sauvage est prévue, avec enfants, aux alentours de Villars Saint Georges, dans le Doubs. D’après la carte satellite, il devrait être possible de s’isoler un peu du reste du monde…

Une cueillette est envisagée dans l’après-midi (il devrait y avoir moins de neige que lors de la précédente, dans le Haut Doubs…).

En revanche, de fortes pluies sont prévues toute la nuit… à ceux qui voudraient nous rejoindre : préparez la bâche !!!!

http://www.meteofrance.fr/FR/mameteo/prevReg.jsp?LIEUID=REG20


Apocalypse snow

Petit imprévu lors de la dernière « nuit sauvage » (voir article du mois dernier). On avait imaginé rencontrer le printemps – et le célébrer comme il se doit – et on est tombé sur… une bonne couche de neige. Il faut dire qu’on était monté dans le Haut-Doubs, à plus de 900 m d’altitude.

foret-mars-08-081.jpg

Du coup, la fête du printemps s’est transformé en stage improvisé de survie en conditions extrêmes.

Petit récapitulatif – en images – des techniques employées (on ne sait jamais, ça peut servir) :

(suite…)


Nuits sauvages

Nous sommes quelques-uns, depuis plusieurs mois désormais, à pratiquer les « nuits en forêt ».

Le principe est simple : de façon régulière (pour l’instant tous les mois), nous partons tout bêtement dormir au coeur d’une forêt, si possible « à la belle étoile ».

Nuit en forêt du 16 au 17 février (Bouverans)

Plusieurs formules ont déjà été expérimentées : en petit ou grand groupe, avec ou sans enfants (de 4 à 15 ans), avec ou sans feu, au hasard ou dans un lieu repéré au préalable, en plaine ou en montagne, proches les uns des autres ou en s’isolant au moment de se coucher, etc.

(suite…)