"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

enfance

L’enfance de l’humanité

Et si reprendre contact avec le « préhisto » en nous (objectif plus ou moins avoué — et partagé ? — du P.P.) n’était qu’une autre façon de nommer la nécessaire préservation de l’ esprit d’enfance, toujours menacé d’être étouffé par la couche plus ou moins épaisse de « sérieux » que le temps pose dessus ?

Est en tout cas, pour moi,  avant tout « préhisto » (c’est-à-dire « profondément humain ») celui sait jouer, rire, chanter, danser…  et se laisser guider, de façon simple et légère, davantage par la joie de vivre que par la raison et la morale.

N’est-ce pas d’ailleurs — avec la néoténie qui lui est liée —  la force majeure qui a permis à notre espèce de franchir les millénaires ?

Publicités