"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

Clottes

Clotterie (1) : un progrès tout relatif

« Nous avons toujours tendance à penser que l’humanité est en progrès constant. Mais cette idée est un héritage du siècle des Lumières, et elle demande effectivement à être nuancée. Si on s’intéresse à notre compréhension scientifique du monde, il y a bien sûr un progrès indéniable. Mais avons-nous avancé dans nos valeurs et dans notre conduite morale ? Avons-nous amélioré notre manière de gérer la nature ? »

(Jean Clottes, La plus belle histoire de l’homme, Seuil, 1998)

Publicités