"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

âne

« Hue, a dia! »

desiree1
Et voilà, c’est parti ! Désirée et Naïa équipées des outils de maraîchage Prommata, s’initient (et nous avec) à cette ancestrale tradition agricole: la traction animale. Les ânes ayant l’avantage de l’intelligence et du calme ne se dressent pas. Ils comprennent très vite ce qu’on leur demande, et collaborent volontiers dès lors qu’on ne joue pas trop au chef avec eux. Et quel plaisir d’accompagner ainsi un tel déploiement de vigueur physique, en travaillant dans le silence, sans vibration et sans gaz d’échappement (non, non, je vous assure, à ce jour on ne déplore aucune effluve pétomaniaque intempestive !)

Publicités