"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

ail des ours

L’ail des ours

En cette période de l’année, les forêts commencent à se couvrir de tapis d’une plante à forte odeur d’ail au nom mystérieux : l’ail des ours.

Sans craindre d’énerver un plantigrade ronchon, on peut en cueillir les feuilles lancéolées et les consommer crues, hachées menues, en condiment des salades, ou cuites en soupes ou comme les épinards.

Et c’est partiiiiiii pour une nouvelle saison de cueillettes sauvages !