"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

Haïku de frimaire (décembre)

Dur d’imaginer

Les automnes-hivers avant

L’invention du feu

*

Milliers de moucherons

Sous le lampadaire virevoltent

Ah non ! Juste : il neige !

*

La neige tombe toujours

Face blanche, pure, dessus ; côté

Sale, boueux, dessous.

*

Un redoux, hélas !

Les pas sur la neige passent de

« crrr… crrr… » à « splaouch » !

*

Publicités

9 Réponses

  1. Le confort moderne :
    regarder la neige tomber
    au chaud sous la couette

    *

    Oiseau familier
    bien mystérieux. Comment et
    où dors-tu ? Meurs-tu ?

    *

    Ah ! Etre photographe !
    Pas besoin de mots. Un clic
    et hop ! un haïku.

    *

    Si, j’ai vu une feuille
    se moquer de sa voisine
    recouverte de neige !

    *

    etc.

    décembre 18, 2010 à 11 h 18 min

  2. Isidore

    La neige tout là haut,
    Mon cœur en papillonnade,
    Tout n’est pas perdu.

    *

    Le chat sous la couette
    Lisse ses longues moustaches…
    Mais pourquoi si seule ?

    *

    Une poule caquette,
    Elle dessine sur la neige
    Une franche ardeur.

    *

    Un deux trois, pourquoi ?
    Quatre cinq six, si indécises ?
    Sept huit neuf, les meufs.

    *

    Un chat à coulisse
    Une vache en caoutchouc
    C’est sûr, rien n’va plus !

    *

    décembre 18, 2010 à 14 h 25 min

  3. Dis donc, Isi, tu ne boirais pas des trucs fermentés ?
    Tu peux nous donner la recette, steuplé ?

    décembre 18, 2010 à 23 h 10 min

  4. Isidore

    Pour fermentation,
    Un délicat sentiment
    Fera bien l’affaire.

    *

    Laissez macérer
    Pas trop longtemps, il vaut mieux,
    Ce subtil nectar,

    *

    Avant qu’il devienne
    Une substance trop amère
    Un feu ravageur.

    *

    Sur la feuille blanche
    Déposez très doucement
    Une petite goutte,

    *

    Observez la ligne
    qui peu à peu se dessine,
    Juste quelques mots,

    *

    Un peu de couleur
    Et un soupçon d’harmonie,
    Le tour est joué.

    *

    Puis buvez le reste
    C’est très bon pour la colique
    Comme pour le moral.

    *

    décembre 19, 2010 à 11 h 07 min

  5. 😉

    décembre 19, 2010 à 21 h 38 min

  6. Isidore

    Cette nuit sauvage
    Remplie d’ombres et de spectres
    Est-ce mon esprit ?

    *

    Des flocons dansant,
    Papillonnant dans le vent,
    Comme l’hiver est beau !

    *

    Posée sur ma main,
    Le regard vers l’infini,
    Bientôt le printemps.

    *

    Et pour terminer
    Cet haïku d’haïkus
    Ben oui 5-7-5,

    *

    Il me reste à dire
    Cette sentence mémorable:
    Meilleurs vœux à tous!!!

    *

    décembre 20, 2010 à 9 h 15 min

  7. Pour moi aujourd’hui
    Pas de haïkus. Repos.
    Quoi ? Raté ? Vraiment ?

    décembre 20, 2010 à 10 h 55 min

  8. C’est vrai, ce sont les vacances, et sous la neige, en plus !

    décembre 20, 2010 à 11 h 11 min

  9. L’arbre du jardin
    A mis ses décorations
    Boules jaunes des mésanges

    décembre 28, 2010 à 15 h 39 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s