"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

Archives de mai, 2009

Le ciel étoilé

Nous autres, Modernes, y voyons un grand espace vide et froid, en expansion depuis le Big Bang, et des milliards de galaxies et d’étoiles, comme autant de Soleil plus ou moins semblables au nôtre. Une vision, somme toute, pas si « désenchantée » que cela.

Mais que pouvaient donc y voir les « préhistos » ?

(Toutes les hypothèses, même les plus farfelues, sont évidemment acceptées)


Les besoins préhistos ou…

Dans la série « Retrouvons le préhisto en nous et réactivons ses gestes ancestraux« , c’est bien beau de peaufiner la consommation de plantes sauvages mais pourquoi ne pas aller jusqu’au bout du processus.

Que faire, donc, une fois qu’elles sont digérées ?

N’y a-t-il pas là aussi, comme le suggère Kathleen Meyer, un « art perdu » à retrouver ? (suite…)


Fête du PP – LIVE

Votre humble serviteur va tenter de couvrir l’événement…

14h57 : En attente de covoiturage sur un parking il y a encore du chemin à faire avant d’accéder à un état préhisto comme l’attestent ces arbres pour l’instant trop bien rangés

(suite…)


Nom de code : IDA

Retour sur un fait divers que le PP se doit de couvrir : on a découvert le chainon manquant !!

On le clame sur tous les sites de news, mais que cache se fameux chainon manquant ? Werber en avait écrit un roman complet sur le sujet (Le père de nos pères où l’on découvre comment Adam était un singe, Eve une cochonne..Ah pas bien, j’ai raconté la fin … 🙂 )

(suite…)


Il est bon, mon sauvage !

« La presse française consacrant toutes ses forces à nous parler du talent trop méconnu de Patricia Kaas ou de Johnny Hallyday, c’est comme d’hab’ vers nos confrères d’outre-Manche qu’il faut se tourner pour savoir ce qui se passe dans le monde – y compris chez nous. Figurez-vous qu’un chercheur français, nous apprend The Guardian, vient peut-être de résoudre une des énigmes les plus taraudantes de la Préhistoire : la disparition des Néanderthaliens. D’après Fernando Rozzi du CNRS, leur extinction n’a rien de si mystérieux, ils auraient juste été bouffés par les hommes modernes : Cro-Magnon considérait son lointain cousin à gros pif comme un vulgaire animal de boucherie ! A l’appui de cette hypothèse, le paléo-nutritioniste nous explique qu’un nombre impressionnant de squelettes néanderthaliens porte des micro-traces de dépeçage, qui laissent peu de doutes sur l’identité des coupables et sur leurs mobiles. La coexistence pacifique entre les deux catégories d’homos était jusque-là un des thèmes récurrents de la plupart des séries de vulgarisation scientifique, genre L’odyssée de l’espèce. Il est vrai qu’elle présentait l’insigne avantage de faire remonter à la nuit des temps la mondialisation forcément heureuse et l’enrichissement obligé par les différences. Avec cette réécriture du mythe du bon sauvage, va falloir trouver autre chose à se mettre sous la dent… »

(Marc Cohen, http://www.causeur.fr/il-est-bon-mon-sauvage,2427 )


poiein

Nos poètes ne sont autres que les chamanes des temps anciens qui, s’enfonçant sous terre, traçaient des signes sur les parois pour en faire émerger les âmes animales.


Albanel, cette moderne qui nous veut du bien !

Madame la ministre, à l’image des scientistes des années 60 souhaitant contrôler les lois de la nature, souhaite régir l’internet.

L’image ci-dessus est une représentation selon Wikipedia de l’état actuel d’internet. Je vous laisse juger de la pertinence de cette nouvelle petite loi d’homme (Hadopi) sur le phénomène en cours….

Nous sommes pourtant bien peu de choses  et si les marins, les montagnards et les premiers hommes l’avaient compris, j’ai l’impression que Madame la ministre a encore du chemin à faire pour pour l’intégrer 🙂