"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

Archives de janvier 16, 2009

du blé aux hormones dans ta galette…

Une étude publiée le 14 décembre 2008 sur le site Nature cell biology par un laboratoire de recherche britannique, détaille le rôle de l’Auxine dans les mécanismes de croissance des racines végétales.

Si les plantes absorbent les minéraux et nutriments présents dans la terre, c’est grâce aux poils qui recouvrent leurs racines. La longueur de ces poils dépend de la fourniture d’une hormone végétale appelée auxine, par  l’intermédiaire de canaux formés par des cellules adjacentes.

Il semblerait que cette découverte puisse permettre de remplacer l’utilisation d’engrais par l’auxine, donc une hormone végétale, dans la culture du blé, de l’orge, du maïs et toutes plantes alimentaires, tout en réduisant la consommation en eau. Les sols seraient à terme moins pollués, et les réserves en eau préservées. C’est l’émergence de la notion d’ « agriculture durable »…