"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

Vous rêviez de prendre la place de Dieu ?

Je vous propose cette actualité sur la sortie d’un nouveau jeu vidéo nommé SPORE.

Celui-ci se joue en ligne comme Word of warcraft et je vous laisse le plaisir de découvrir le principe du jeu avec sa bande annonce 😉

 

Publicités

25 Réponses

  1. Amélie

    Ah oui ! ça donne envie de jouer !!

    septembre 5, 2008 à 15 h 17 min

  2. Bimpson

    En effet ça a l’air sympa ce jeu !

    septembre 5, 2008 à 23 h 27 min

  3. Vincent

    Je n’y connais pas grand chose mais il me semble que tous ces jeux se ressemblent finalement : l’habillage évolue mais le principe de base semble être celui du Pac Man de mon enfance : on pilote un personnage qui accumule de l’énergie et évite — ou se bat — contre des « méchants » dans des univers de plus en plus complexe à mesure qu’on « avance ». Je me trompe ?

    septembre 6, 2008 à 0 h 55 min

  4. Vincent

    Ils sont malins les concepteurs (ou les publicitaires) de ce jeu car il est bien évident que le véritable Dieu n’est pas le joueur qui manipule les personnages… mais le concepteur invisible du jeu qui a défini le cadre comme les règles à l’intérieur desquels il est contraint d’évoluer.

    septembre 6, 2008 à 12 h 26 min

  5. Vincent

    Dans une conception « gnostique » des choses (il me semble), le véritable Dieu est celui qui se retire. Celui qui tente au contraire de manipuler les êtres est plutôt Satan ou Lucifer.

    septembre 6, 2008 à 12 h 27 min

  6. eheh c’est marrant que tu parles du « cadre » comme limite d’utilisation …

    Est-ce que tu connais les effets de bord ? c’est un peu ce que tu décris et qui est valable dans bien d’autres domaines scientifiques …

    Pour comprendre un phénomène, des scientifiques le reproduisent dans un environnement fini. Et parfois les choix de ces limites entrainent des résultats inattendus qui biensur biaisent l’expérience …

    Mais pour te donner des exemples dans les jeux videos, j’en ai un en tête qui a surpris à l’époque.

    Effectivement, je ne sais plus quels créateurs d’un doom-like s’étaient rendus compte pendant un tournoi que les joueurs avaient détournés l’utilisation première d’une arme pour en faire une nouvelle technique de jeu : L’arme était un canon laser avec une grosse puissance. Jusque là rien d’exceptionnel… sauf qu’en l’orientant vers le sol, elle leur permettait de réaliser des sauts de plusieurs mètres de haut, un effet de « bord » non prévu par les concepteurs …

    De plus en plus, les jeux font appels à la logique floue, aux intelligences artificielles, au hasard … dans des environnements en ligne virtuels aussi grands que des galaxies … Et si les concepteurs imaginent de nouveaux scénarios avec de nouveaux outils, ils laissent tellement de degré de liberté aux joueurs que ceux-ci peuvent créér eux-même …

    En cela, je pense que les concepteurs de jeux vidéos seront de plus en plus « gnostique » ?

    septembre 9, 2008 à 1 h 13 min

  7. Isidore

    En quelque sorte, le principe de liberté serait inhérent à tout ce qui existe et induit que toute création échappe à son créateur. Ça me plait bien comme idée… Finalement, en créant l’humanité, Dieu n’avait sans doute pas prévu tout ce qui allait advenir. On ne peut donc pas vraiment le lui reprocher, honnêtement… Mais bon, un mauvais esprit pourrait se demander qui a inventé ce principe d’une liberté de la chose créée vis à vis de son créateur ? Et ce en quoi la création de la liberté a produit des effets non prévus initialement puisqu’il n’y a pas de raison pour que cette création même échappe à la loi qu’elle est sensée introduire dans les rouages du monde ? Mais quel casse-tête !!! Ceci dit, on peut aussi très consciemment concevoir l’objet de sa création avec cette part d’autonomie qui lui permettra d’échapper à tout contrôle absolu. Les concepteurs d’Internet n’ont-ils pas agi de la sorte, il me semble ?

    septembre 9, 2008 à 7 h 30 min

  8. la pomme serait notre effet de bord ? 🙂

    septembre 9, 2008 à 9 h 01 min

  9. Vincent

    Ma « liberté » serait donc voulue par Dieu lui-même ? J’y serais ainsi condamné, contraint ?

    Le plus grand acte de résistance ne serait pas dès lors de refuser de s’y laisser aller ?

    septembre 9, 2008 à 11 h 59 min

  10. Vincent

    Mais bon…

    Vouloir s’émanciper d’un commandement divin (entre autre la « liberté » qu’il nous octroie), n’est-ce pas encore là un acte de liberté (donc la réalisation du projet divin) ?

    On n’en sort donc pas… si ce n’est peut-être en niant la réalité de cette soit-disant liberté (et à bien y regarder, ce n’est pas bien compliqué de voir tout ce qu’il y a d’illusoire dans cette idée), ou — au choix — en la considérant à l’inverse comme une tragique fatalité (à laquelle on ne peut échapper)

    septembre 9, 2008 à 12 h 05 min

  11. Ourko

    La pomme comme « effet de bord », j’aime beaucoup.
    (On aurait préféré avoir un canon-laser, mais bon…)

    En même temps, c’était écrit qu’ils finiraient par la bouffer cette pomme. L’effet de bord aurait dès lors plutôt été qu’ils bouffent… le serpent !

    septembre 9, 2008 à 12 h 08 min

  12. Vincent

    Et ça donne quoi, justement, ces univers de totale liberté ?

    M’est d’avis qu’il ne s’y passe en fait pas grand chose, malgré toutes les potentialités proposées. Je pense en effet (mais j’admets que c’est un point de vue « idéologique ») que la liberté est un concept qui fonctionne davantage comme un mythe qu’une réalité. Je veux dire par là qu’on peut en être obsédé et passer sa vie à courir après… mais qu’il ne faut surtout pas l’attraper, car on ne saurait vraiment pas alors quoi en faire.

    J’ai cru comprendre, par exemple, que dans Second Life (mais ce n’est peut-être pas le bon exemple) on finissait assez vite par s’ennuyer beaucoup… ou simplement reproduire — plus ou moins fantasmatiquement — le monde réel. Je me trompe ?

    septembre 9, 2008 à 12 h 22 min

  13. Vincent

    Dans cet « effet de bord » que tu décris bien, Yatsé, ce que je retiens surtout c’est (une thème auquel je tiens beaucoup) : le retour du hasard (l’éternel refoulé).

    On a beau faire (accentuer les système de contôles, les mises et rappels à l’ordre), on a beau dire (concevoir toutes les philosophies plus ou moins risibles tentant de l’abolir), il finira toujours par revenir… car s’il y a un bien un Dieu, ici-bas — selon moi, en tout cas — c’est bien lui : le divin Hasard.

    septembre 9, 2008 à 12 h 35 min

  14. ah ca le hasard …
    j’avais cru comprendre que même Napoléon lorsqu’il élaborait ses stratégies guerrières ne négligeait jamais d’intégrer le paramètre « hasard » pour surprendre ses adversaires …

    septembre 9, 2008 à 14 h 17 min

  15. dans Second Life surement …
    Il n’y aucun aspect ludique !
    Par contre, va parler de Wow à ses adeptes, c’est le jeu de toute une génération (celle juste après la mienne 🙂 )

    On dit même qu’un chinois est mort à devant d’inanition 🙂

    Spore se veut un remplaçant de Wow. Ce qui fait l’atrait de ces jeux est qu’ils sont infinis en terme de quête, qu’ils se déroulent sur des mondes grands comme des galaxies avec des « vrais » millions de joueurs (francais, anglais, allemands, coréens, chinois…) à travers le monde …

    septembre 9, 2008 à 14 h 27 min

  16. en autres effets de bord, vous en pensez quoi de celui-ci ?

    http://www.liberation.fr/transversales/futur/350201.FR.php

    (ca vient de Gauthier)

    septembre 9, 2008 à 14 h 29 min

  17. Vincent

    Bon… Aujourd’hui mercredi 10 septembre… Jour J… Jusque là tout va bien… Il ne se passe rien semble-t-il à la frontière toute proche…

    septembre 10, 2008 à 8 h 24 min

  18. Ourko

    Voilà la menace, en images :
    http://tv.jubii.fr/video/iLyROoafY0HE.html

    (Le pire, c’est que c’est peut-être arrivé — et vivons désormais dans la 4e dimension — sans qu’on s’en soit rendu compte !)

    septembre 10, 2008 à 20 h 31 min

  19. Ourko

    Ça serait vraiment trop bête de finir dans un trou noir ! De toute façon je devine la manipulation idéologique pour couillonner les africains une fois de plus. On dira après que c’était de leur faute et on en profitera pour les embringuer dans de nouvelles sombres histoires… On se croirait dans le retour aux origines avec cette plongée vertigineuse dans un trou noir, non ?

    septembre 10, 2008 à 21 h 45 min

  20. Ourko

    Mais qui c’est-y qui parle en se cachant sous mon pseudo ? Il/elle veut un coup de gourdin ou quoi ?

    septembre 10, 2008 à 22 h 37 min

  21. Ourko

    Mais bon, faut bien qu’j’assume ma nouvelle identité collective…

    septembre 11, 2008 à 7 h 49 min

  22. Vincent

    Ourko…llectif ?
    Arf… J’y tiens, quand même, à mon ‘ti Gemini Cricket personnel, goguenard et portatif.
    Mais l’idée d’une entité préhisto collective me plaît bien. Pourquoi pas Craô ?
    (Tiens ça fait longtemps, à ce propos, qu’il ne nous a pas proposé une chronique)

    septembre 11, 2008 à 12 h 03 min

  23. Isidore

    Allez, va pour Crao !

    septembre 11, 2008 à 12 h 15 min

  24. Craô

    Hein ? Quoi ?
    Qui est-ce qui me/nous réveille ?
    Qui est-ce qui parle de moi/nous ?

    septembre 11, 2008 à 12 h 27 min

  25. Craô

    Que les choses soit claires : Ourko n’a rien à voir avec nous ! Il n’est carrément pas de notre tribu !
    (La nôtre est beaucoup plus drôle !)
    Nawa !

    septembre 11, 2008 à 12 h 30 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s