"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

Devinette

Que veut dire paraskevidékatriaphobie ?

(sans triche googlistique 🙂 )

Publicités

19 Réponses

  1. Amélie

    un remède contre la peur des grands espaces vides ???

    juin 13, 2008 à 13 h 45 min

  2. nop

    juin 13, 2008 à 14 h 04 min

  3. enfin, c’est une peur, oui mais pas des grands espaces vides.

    juin 13, 2008 à 14 h 05 min

  4. Isidore

    Il s’agit bien évidemment de la phobie des parasols et principalement lorsqu’ils se coalisent par quatre et qu’ils forment un trou noir où s’engloutissent ceux qui en sont affectés. Le seul remède connu est la cure de jambon à l’os.

    juin 13, 2008 à 20 h 12 min

  5. Amélie

    Isidore : ze retour of ze return…

    juin 13, 2008 à 20 h 35 min

  6. Amélie

    peur qu’un parachute ne s’ouvre pas ???
    peur d’être emmêlé dedans à l’arrivée et de s’étouffer en essayant de s’en extirper ?
    Peur qu’il y ait eu des vers dans le jambon à l’os et qu’ils soient en train de pousser dans son estomac?

    juin 14, 2008 à 0 h 48 min

  7. Vincent

    Ca a un rapport plus ou moins direct avec l’objet de ce blog ?

    juin 14, 2008 à 0 h 57 min

  8. eheh !
    direct non !
    c’est la peur du vendredi 13 …
    par contre, que pensez-vous des superstitions ?

    juin 14, 2008 à 15 h 47 min

  9. Vincent

    Si une superstition est une construction délirante (paranoïaque ?) de sens pour tenter d’échapper au malheur, je me demande si toute pensée humaine n’en est finalement pas une.

    juin 15, 2008 à 10 h 26 min

  10. Ourko

    Moi je ne suis pas superstitieux… ça porte malheur !

    juin 15, 2008 à 10 h 27 min

  11. Vincent

    Une superstition, après tout, ce n’est qu’un petit rituel personnel.

    Nos lointains ancêtres étaient-ils superstitieux ? Je fais l’hypothèse qu’ils l’étaient peut-être moins que nous car leur besoin de rituel était assouvi par le groupe. Les « petits rituels personnels » ne se sont-ils pas développés quand la société a progressivement voulu se rationaliser (donc éliminer tout rituel collectif irrationnel) ?

    juin 15, 2008 à 11 h 12 min

  12. rationaliser, c’est pas plutôt pouvoir expliquer les choses ? lever le voile sur certains mystères ?

    juin 16, 2008 à 12 h 13 min

  13. Amélie

    Je ne partage pas l’opinion de Vincent sur la pensée.
    Concernant la superstition, elle représente pour moi une porte entrebaillée vers un monde magique, qui ne serait pas soumis aux lourdes et implacables lois du réel. Un nécessaire battement de paupières pour s’extraire sans trop y croire toutefois, d’une réalité parfois dure et injuste. Un peu comme ceux qui jouent au loto : pour, un instant, imaginer pourvoir gagner…

    juin 16, 2008 à 12 h 19 min

  14. perso ca m’a toujours fait rire deux équipes de foot qui prient le même dieu dans l’espoir de gagner le match 🙂

    juin 16, 2008 à 12 h 25 min

  15. ou les petites habitudes de nos grands champions pour ne pas casser un rituel avant une épreuve !

    juin 16, 2008 à 12 h 27 min

  16. Isidore

    Personnellement, ce que tu sembles appeler « monde magique », Amélie, me parait tout aussi réel que ce réel un peu trop lourd et implacable que tu désignes en opposition. Tant qu’on oppose ce réel de la nécessité au « monde magique » des rêves, on reste enfermé dans la loi implacable de la fatalité: la réalité ou le sérieux de la vie d’un côté, et de l’autre le monde rêvé et donc forcément pas sérieux puisqu’il n’existe pas, tout le monde le sait bien… c’est pour distraire les enfants et se donner un peu de vacances.

    Et bien je ne vois vraiment pas les choses de cette manière car notre pouvoir d’enchanter le monde me semble tout aussi réel. Il nous permet justement de contredire, à l’intérieur même de la réalité, cette loi implacable de la lourdeur et de la fatalité du réel… Mais encore faut-il en être convaincu et le mettre en pratique avec opiniâtreté et efficacité.

    La dissociation inventée par la modernité entre travail et loisir a été fatale à notre faculté d’enchanter le monde puisqu’elle a généré une rupture artificielle entre le réel et le rêve, reléguant ce dernier dans un espace abstrait qui lui enlève, en définitive, toute réalité possible et toute capacité d’agir réellement dans le monde. C’est une illusion collective créée de toute pièce et cultivée avec manie.

    Je pense qu’il faut d’abord se convaincre que ce « monde magique », le vrai, pas celui fabriqué par des magiciens charlatans pour « nous distraire avec des contes à dormir debout » (genre Harry Potter ou toutes ces sagas fantastico-magico-trucmuch à la mode), mais plutôt celui des poètes, est bien aussi réel que le réel qu’on s’obstine à vouloir désigner ainsi: celui privé justement de sa part enchantée… Je dirais même castré de sa puissance poétique. Je comprends qu’on puisse le trouver lourd et ennuyeux: plus de charme, plus de séduction… beurk! Et je pense qu’il faut tout au contraire y croire et y croire encore pour retrouver le charme réel de la réalité. Ceci ne l’empêchera d’ailleurs nullement d’être dure, injuste, lourde et ennuyeuse, mais au même titre que légère, pleine de dignité, charmante et belle…

    juin 16, 2008 à 13 h 14 min

  17. Amélie

    isidore,
    Complètement d’accord. Mais je parlais plutôt de la superstition… qui n’est aps tout à fait la même chose que le monde magique.

    juin 16, 2008 à 13 h 47 min

  18. à la façon de Peter Pan ?

    juin 16, 2008 à 15 h 28 min

  19. Amélie

    Une chose que ma fille et moi avons retenue de Peter Pan, c’est la phrase scandée pour ramener les fées à la vie : « i do, i do, i do believe in fairies ! »

    juin 16, 2008 à 15 h 43 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s