"Aux explorateurs de l’inconnu qui aiment apprendre en faisant un pas en arrière sur le chemin des ancêtres." Pascale Arguedas

l’entomophagie… une pratique à se réapproprier.

L’entomophagie, ou la consommation d’insectes à des fins alimentaires existe depuis la nuit des temps et perdure dans de nombreux pays encore : Pérou, Afrique du Sud, Thaïlande, Indonésie, Chine, Australie, Japon ou encore Mexique… Pourtant, en France, et – avouons-le – même au sein du PP, la seule idée d’une bouchée de larves provoque des hauts le coeur. Cette répulsion , qui nous paraît instinctive, est bel et bien acquise dans l’enfance des petits européens, dans la charmante tête desquels on fait rentrer l’idée saugrenue que les insectes seraient « sales ».

Pourtant, une récente conférence de L’ONU pour l’alimentation et l’agriculture, qui réunissait une quinzaine de scientifiques, concluait à l’importance de la réappropriation et du développement de pratiques entomophagiques pour répondre à des situations de crise, comme les sécheresses, ou les inondations par exemple.

A titre d’exemple, comparons les apports nutritionnels de 100 grammes de grillons et 100 grammes de steak haché :

le grillon apporte :12,9 g. de protéines, 5,5 g. de matière grasse, 75,8 mg de calcium, 185 mg de phosphore et 9,5 mg de fer, pour 121 calories.

le boeuf haché, quant à lui apporte : 23,5 g. de protéine, 21,2 g. de matière grasse, pour 288 calories (source http://www.manger-insectes.fr)

Or un insecte consomme moins d’eau qu’un boeuf et occupe moins de place. IL ne demande aucun entretien. Il est donc plus qu’envisageable que des campagnes entomophagiques soient lancées dans les années qui viennent, à mesure que la situation climatique devient plus alarmante, et avec elle, le problème de la consommation d’eau, non  ?

Attention toutefois à respecter certaines règles sanitaires :

– ne jamais manger d’insectes qu’on a trouvés morts.

– toujours les faire cuire (souvent grillés au four puis saupoudrés de sel et d’herbes, ou bien frits)

– ne pas manger d’insectes qui piquent.

– ne pas manger d’insectes qui dégagent une mauvaise odeur.

pour le reste… je vous promets d’essayer bientôt et de vous faire mon compte-rendu…

hmmmmmmmmmmmmmm !

Publicités

15 Réponses

  1. Vincent

    La sauterelle grillée (piquée au bout d’un bâton au-dessus d’un feu de bois), j’ai déjà testé : ça ressemble un peu à la crevette (sans doute davantage pour le croquant que le goût)

    mai 15, 2008 à 13 h 48 min

  2. Manger des insectes, il n’y a vraiment pas de quoi ! Je me demande pourquoi cela provoque de la répulsion au sein des membres du PP !!!

    mai 15, 2008 à 13 h 49 min

  3. Je parlais de manger les insectes crus ! Grillés, c’est trop facile !

    mai 15, 2008 à 13 h 50 min

  4. j’avais des amis qui nous avait ramené du mexique des sucettes à la téquila avec des insectes dedans… On a jamais osé y toucher 🙂

    mai 15, 2008 à 13 h 52 min

  5. Amélie

    BEUUUUUHAAAAAAAAAAARG !

    mai 15, 2008 à 13 h 57 min

  6. Amélie

    quand je pense que je ne mange ni escargots, ni grenouilles…

    mai 15, 2008 à 15 h 56 min

  7. Vous faites la fine bouche mais quand vous mangez un fruit dans la nature ou dans le jardin, il arrive souvent qu’il y ait de petits insectes avec. Par exemple des asticots dans les cerises ou une fourmi dans une framboise. Et vous les mangez vivants ! Tiens, l’autre jour, il y avait une limace dans ma tisane d’orties …

    mai 16, 2008 à 7 h 39 min

  8. Amélie

    Ah Bernard ! Hier soir, avec les décroissants, on a trouvé une belle limace pour toi. Tout le monde s’est retourné perplexe : « mais où est Bernard ? Beeeeeeernaaaaard !????… l’est pas là… dommage on avait une belle limace orange à lui faire croquer… » 🙂

    mai 16, 2008 à 9 h 33 min

  9. Vincent

    Facile, pour Bernard, de manger des limaces puisque son totem, je crois (du mois le « terrestre »), est le Blaireau !

    mai 16, 2008 à 10 h 54 min

  10. Ourko

    Donc toi, Vincent — si j’ai bien tout suivi — tu n’hésites pas à gober mouches, moustiques, etc., c’est bien ça ?

    mai 16, 2008 à 10 h 57 min

  11. Pascale

    J’ai mangé au Mexique des sauterelles grillées, c’est une friandise là-bas, j’ai trouvé ça infecte (au goût)!

    mai 16, 2008 à 19 h 02 min

  12. Amélie

    Haha ! Pascale, t’es une sacrée recrue !!! 🙂

    mai 16, 2008 à 19 h 12 min

  13. Ce matin, dans la tisane d’orties que j’ai préparée pour Joëlle, il y avait trois fourmis qui avaient été infusées. Je les ai vite enlevées pour ne pas que Joëlle se rende compte qu’elle allait boire du jus de fourmis. Mais si cela avait été pour moi, je n’aurais pas pris la peine de les enlever… ça m’est d’ailleurs déjà arrivé.

    mai 22, 2008 à 22 h 26 min

  14. Est-ce que Joëlle passe par ici parfois ? 🙂

    mai 22, 2008 à 23 h 04 min

  15. Oui, elle lit comme moi la plupart des commentaires … J’attends donc un peu sa réaction …

    mai 23, 2008 à 6 h 42 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s